Sport en entreprise | Etes-vous pour ou contre ?

 

Pourquoi encourager la pratique sportive en entreprise ?

 

Aujourd’hui, zoom sur l’expérience de Marie qui a invité ses patrons a encourager la pratique sportive dans l’entreprise.

Le sport au travail permet-il vraiment de décompresser, d’être moins stressé(e)s et de favoriser le bien-être en entreprise?

 

Les bénéfices du sport en entreprise pour les dirigeants

 

Marie est DRH et membre du CE dans une célèbre agence de voyage en ligne.

Cette entreprise est forte de son dynamisme, sa jeunesse et sa créativité.

Restant sur cette tendance, une des premières propositions de Marie au sein de son comité d’entreprise fut la mise en place du sport en entreprise.

Marie savait pertinemment que cette idée plairait aux fondateurs. Tout était réuni pour que les dirigeants accordent le droit d’exercer le sport au sein de la société.

L’entreprise dispose d’un grand réfectoire qui peut faire office de salle de sport.

Il n’y a pas de vestiaire ni de douche mais de grands sanitaires pour se changer.

Cette proposition a été perçue par la direction comme un vecteur d’attractivité favorisant le bien-être, le lâcher-prise et la communication pour le recrutement de la cible RH, les jeunes (- de 30 ans).

Les sociétés qui offrent un cadre de travail agréable et sportif se différencient des autres entreprises.

Elles fidélisent leurs salariés en renforçant leur attachement à l’entreprise !

Par la même occasion, au travers de cette pratique, une bonne image de la société est renvoyée auprès du grand public et des professionnels.

Aujourd’hui, les dirigeants soucieux de la bonne santé de leurs équipes et qui souhaitent diminuer l’absentéisme ont compris qu’ils ont tout à gagner en incitant leurs salariés à faire du sport.

Un salarié sportif est un salarié détendu donc qui produit plus.  En tout cas c’est ce qui ressort de l’étude menée par Goodwill-management.

 

Les bénéfices du sport en entreprise pour le salarié

 

Un esprit sain dans un corps sain !

 

Antoine, le coach sportif que Marie avait choisi était un ancien joueur de football professionnel et féru de sport en général.

Il avait mis en place des séances de sport qui alternaient renforcement musculaire et cardio.

Tout l’équipement nécessaire était mis à disposition des collaborateurs à chaque cours ( tapis, poids, serviettes, bouteille d’eau à gogo, cordes à sauter…).

La séance durait généralement une heure à une heure et demie pour de meilleurs résultats.

Le fait que la séance de sport soit sur place était clairement un avantage et source de motivation pour Marie ainsi que pour tous les collaborateurs de cette entreprise.

Antoine venait deux fois par semaine. Sur les 250 employés il y avait en général de 15 à 30 personnes qui participaient à la séance.

Mesdames, c’était bien vous qui étiez majoritaires ! Seul un ou deux collègues masculins de Marie ont tenté une séance de temps à autre…

Au fil des semaines, Marie s’est aperçue qu’elle avait appris à découvrir de nouvelles personnes.

Mais ce n’est pas tout, elle a aussi réussi à créer de nouveaux souvenirs et de franches rigolades avec ses collègues de services.

Une manière originale de renforcer les liens au sein d’une équipe.

Et puis, in fine, c’est un bon moyen pour garder la forme et la ligne, décompresser, déstresser et s’oxygéner !

 

La pratique du sport en entreprise : Étude & Chiffre

 

Une étude menée par DECATHLON PRO «  a démontré que seulement 7% des entreprises incitent leurs employés à pratiquer du sport alors que 80% des répondants se considèrent comme sportifs occasionnels ou réguliers !

En effet, 83% des actifs pratiqueraient du sport en entreprise si les conditions étaient réunies, ce qui représente à l’échelle Française plus de 20 millions de personnes !

 

Quels sont les freins du sport en entreprise pour le salarié ?

Pourquoi Marie n’a pas continué ?

Il y a eu une période où le rythme de travail était tellement soutenu que Marie n’avait plus le temps d’aller aux cours de Antoine .

Un drôle de sentiment s’est alors installé en elle. Marie avait peur que cela passe pour de la démotivation et du désintérêt alors que l’idée venait d’elle à la base.

Happée par son travail, elle n’avait qu’une seule envie pour ses moments libres en ce moment : être ailleurs qu’au bureau et s’évader pour décompresser.

D’ailleurs certains collègues de Marie n’ont jamais participé à ces cours de sport en partie à cause de ça. Pour certains, le sport est certes bénéfique, mais il relève surtout de la sphère privée. Les avis sont mitigés mais l’enthousiasme est suffisamment grand chez certains pour initier la démarche pour eux.

 

Le premier frein qui a été révélé par l’ étude de DECATHLON PRO est le manque du lieu où pratiquer l’activité sportive.

Le manque de temps est également ressorti de cette étude car il demande une grande organisation.

C’est effectivement de la gestion de mettre en place une salle de sport dans son entreprise ou de faire appel à un coach sportif.

Cela demande beaucoup d’implication que ce soit d’un CE ou d’une équipe RH.

Un grand nombre d’entre eux, ne savent pas à quels interlocuteurs s’adresser pour obtenir des informations concernant la mise en place d’une activité sportive.

Même si la pratique d’une activité physique au sein du lieu de travail est loin d’être démocratisée, elle fait clairement de plus en plus parler d’elle.

 

Cela donne matière à réfléchir pour toutes les sociétés qui se préoccupent du bien-être au travail de leurs salariés.

Donnez-nous votre avis….Seriez-vous prêt à mettre en place des séances de sport dans votre entreprise ? Ou peut-être l’avez-vous déjà mis en place 😁 ?