Les calanques de Marseille et Cassis en Hiver

 

Les calanques pour se ressourcer et lâcher-prise même en période hivernale !

 

Visiter les calanques pour s’évader et lâcher-prise

 

Un ancien marseillais m’a dit un jour  :  » Fille, tu verras, les calanques c’est une bonne idée pour t’évader un peu ! Tu m’en donneras des nouvelles ».

Avant de commencer cet article, il faut que je vous avoue une chose …

« J’ai toujours entendu dire que la calanque d’En-vau était la plus jolie. C’est donc tout naturellement que j’ai choisis de m’attaquer à cette merveille de notre patrimoine naturel en premier ! Et oui je me décide en plein mois de Novembre ! Il fait encore bon chez nous ! … »

C’est en commençant mon intro, que je me suis rendue compte qu’il y avait un petit souci … 😂

A 29 ans, je ne connais toujours pas les merveilles naturelles qui m’entourent, et plus particulièrement les calanques de Marseille et celle de Cassis.

J’en ai même un peu honte, moi qui revendique mon côté méditerranéen à 100% et qui joue même de mon accent chantant. Je ne peux plus attendre…

Il faut que je déconnecte et Go, il n’y a plus de temps à perdre ! N’étant pas du genre à faire les choses à moitié, je décide de faire la plus longue balade, celle qui me fera découvrir aussi la calanque de Port Pin en passant par Port Miou.

Il paraît que ce parcours vaut le détour !

Basket, sac à dos, et petit gilet, je suis parée pour me ressourcer et laisser s’évader mon imagination. Un pur moment de lâcher-prise que je vivrai seule,  j’en ai bien besoin !

GPS activé je peux décoller vers Cassis

Nous sommes hors saison et je vais pouvoir m’approcher en voiture au plus près du point de départ de la balade. 

Après 43 minutes de route par l’A52 en partant d’Aix-en-Provence et un péage acquitté de 4.80€, j’arrive à Cassis.

Je prends la route qui indique « Les Calanques » jusqu’au parking situé sur la presqu’île.

 

Les calanques un cadre merveilleux et paisible

Ce qui est bien, lorsqu’on est hors saison, c’est qu’on peut apprécier dans le calme, la beauté du paysage, je me sens privilégiée

Le soleil brille même en Novembre.

Il n’y a pas un brin de mistral.

Le chant des cigales ne résonnent plus, le silence règne.

Je prends une grande respiration pour sentir la bonne odeur des pins et l’air marin qui m’entourent.

Je savoure l’instant présent ! Un sentiment de fierté m’envahit alors.  

La fierté d’être une enfant de notre belle cité phocéenne qui n’a rien à envier aux plus beaux paysages du monde car sans aucun chauvinisme, aujourd’hui je peux vous le certifier :  nous n’avons rien à envier à personne !

 

En avant vers Port Miou la seule calanque de Cassis !

La calanque de Port Miou (meilleur Port en provençal) est un abri naturel pour les bateaux.

Plus de 480 y sont au mouillage à l’année ! C’est aussi la seule calanque qui est accessible par les véhicules.

Il paraît que la calanque fut autrefois la plus belle avant le passage de l’entreprise d’Ernest Solvay qui créa la carrière SOLVAY en 1907.

Son activité était l’extraction de calcaire.

Le massif des calanques n’a été classé qu’en 1975.

En 1982, grâce à l’acharnement de la municipalité Rastoin, la carrière ferma définitivement ses portes après 75 ans d ‘exploitation pendant lesquels six à sept millions de tonnes de roches disparurent des flancs de la calanque !

Ce n’est qu’après ma ballade que j’ai entendu parler de ce qu’on appelle le trou du « souffleur ».

C’est apparemment une curiosité géologique, une faille dans la roche prenant naissance dans l’eau et se terminant au sommet du rocher par un très petit trou.

Les vagues compriment l’air dans ce conduit naturel qui s’échappe par le sommet en émettant d’étranges sons.

Le temps de marche en partant du parking de la presqu’île est seulement de  5 minutes !

 

Les calanques de Port Miou à Port Pin

Port Pin doit son nom aux nombreux pins d’Alep qui dominent le paysage. 

Le lieu est très joli et on y trouve une plage de sable et galets.

Au départ de Port Miou, j’ai pris la large piste qui longe la calanque et les anciennes carrières.

C’est très facile de s’y repérer car le tracé du GR98-51 est balisé sur le terrain en rouge et blanc.

Au bout d’environ 800m, après avoir dépassé un bâtiment sur ma gauche et avant que la piste ne monte, j’ai emprunté l’ancien sentier de Port Pin balisé en pointillés noirs qui longe la mer.

Lorsque je surplombais enfin Port pin, à ma droite se trouvait le chemin pour rejoindre le GR et descendre jusqu’à la calanque.

Le temps de marche en partant de Port Miou à Port Pin est facile et ne dure pas plus de 25 minutes !

De Port Pin à la calanque d’En-vau

C’est l’une des plus belles Calanques de la région et l’une des plus reculées.

C’est une récompense bien méritée car pour y accéder, j’ai bien crapahuté 50 minutes.

D’En-vau est située dans le quartier de Vaufrèges. La descente du Portalet de d’En vau sur le vallon fut assez raide.

Il y a quelques passages pour lesquels je dois me servir de mes mains afin de franchir les grandes roches de calcaire.

Pour terminer, la descente se fait dans des pentes d’éboulis assez raides et glissantes. L’avantage est que ce passage est plus facile au retour !

Je ne suis pas une adepte de l’escalade mais le lieu est reconnu pour pratiquer ce sport.

Les points de vue sont époustouflants et je ne peux pas m’empêcher de m’arrêter toutes les cinq minutes pour contempler le paysage.

On peut aussi y faire de la Via Cordata ou bien visiter la calanque en bateau, en kayak ou en paddle-board !
La petite plage de galets nichée au fond, offre une mer aux eaux claires et turquoises.

En haut de la calanque, un belvédère offre un magnifique point de vue panoramique sur le site.

Notamment une petite aiguille rocheuse surnommée le « doigt de Dieu ».

On peut le voir, sur la gauche de la photo que j’ai prise à d’En-vau ce jour là.

Temps de marche en partant de Port Pin à En-Vau : 50min à l’aller, 1h20 au retour

Le bilan de cette journée est plus que positif :  je me sens apaisée, ressourcée et les sens en éveils.

Mes muscles aussi d’ailleurs 😂, je peux rentrer fière de moi avec cette belle découverte des Calanques de Marseille et pleins de belles images en tête !